Archiv der Kategorie: PruniersRomanDeManhattan

Tous les jours.

Alban Nikolai Herbst Le Roman de Manhattan Traduit de l’allemand par Raymond Prunier Pour Adrian, dont la vie á commencé au Star Hôtel, Manhattan. >>>> Chapitres 1 à 3. >>>> Chapitres 4 à 8. >>>> Chapitres 9 à 13. >>>> … Weiterlesen

Veröffentlicht unter PruniersRomanDeManhattan | 1 Kommentar

Ce gigantesque, ce merveilleux fleuve Hudson aux reflets d’argent!

Titel <<<<. Je jetai un coup d’œil par la fenêtre de mon wagon sur de petits bateaux qui semblaient vaciller jusqu’à se dissoudre dans l’air, comme s’ils flottaient au-dessus de la surface des eaux tendues à l’infini. Parfois, des ponts … Weiterlesen

Veröffentlicht unter PruniersRomanDeManhattan | 1 Kommentar

Mon train entra en ville dans un bruit métallique.

[Chapitres 1 à 3 <<<< dort.] À gauche et à droite, des barbelés, et par-delà, ce n’étaient que champs encombrés de déchets. Des bâtiments administratifs, vidés, ouverts, des usines oubliées. Parfois s’élevait encore une cheminée issue des profondeurs. Au-dessus de … Weiterlesen

Veröffentlicht unter PruniersRomanDeManhattan | 1 Kommentar

Alban Nikolai Herbst, Le Roman de Manhattan, Chapitres 4 – 8 <<<< >>>> Alban Nikolai Herbst, Le Roman de Manhattan, Chapitres 9 – 13 .

Veröffentlicht unter PruniersRomanDeManhattan | 1 Kommentar

Le bus monta sur les hauteurs qui bordaient le fleuve, puis redescendit par les lacets menant vers la rive.

[Kapitel 4 bis 8 <<<< dort.] Au-dessus du large flot fascinant Manhattan tremblait dans la chaleur tourbillonnante. On pouvait découvrir au nord une lueur verte. Au premier plan, midtown : quel profil sublime, tout en découpes ! L’Empire State Building … Weiterlesen

Veröffentlicht unter PruniersRomanDeManhattan | 1 Kommentar